Quelles sont les différences entre une chèvre et une brebis ?

La brebis est la femelle de l’espèce que l’on appelle communément le mouton, tout comme la chèvre est la femelle du bouc. Chèvres et brebis font partie de la famille des ovins et sont toutes deux des ruminantes.

Si ces deux animaux possèdent pas mal de points communs, ils présentent, également, de nombreuses différences. Le Roi de la Poule, spécialiste de l’élevage des chèvres et moutons en Belgique et en France, vous aide à y voir plus clair.

Différences physiques entre la chèvre et la brebis

Chèvres et brebis dans un préLa brebis est, généralement, couverte d’une épaisse toison de laine, tandis que la chèvre présente un pelage dru. Cependant, toutes les races de moutons et de brebis ne doivent pas être tondues. Certains moutons de Soay muent, en effet, au printemps.

La couleur du pelage n’est pas non plus un indice suffisant. Les chèvres et les brebis peuvent être blanches, brunes ou bigarrées. La présence ou l’absence de cornes ne vous est pas d’une plus grande utilité. Certaines races de chèvres possèdent des cornes, d’autres pas. Et c’est pareil chez les moutons.

La forme du corps est, au contraire, plus caractéristique. La chèvre est plus fine avec des os pointus, tandis que la brebis paraît plus trapue. La chèvre possède, par ailleurs, des pampilles, une espèce d’excroissances au niveau du cou, ainsi qu’une barbichette. Pour différencier la chèvre et la brebis avec certitude, regardez la queue. Celle de la brebis est tombante, tandis que celle de la chèvre est relevée.

À saute-mouton, c’est la chèvre la meilleure !

Que vous décidiez d’élever des chèvres ou des brebis, vous devez vous assurer de disposer d’un terrain parfaitement clôturé.

Cependant, les brebis et les chèvres ne mettront pas votre barrière au défi de la même manière :

  •        Les brebis exigent une clôture solide de minimum 1,20 mètre de haut ;
  •        Pour les chèvres, il faut viser plus haut : entre 1,30 et 1,60 mètre selon la race. Par ailleurs, les chèvres adorent grimper (même aux arbres), ce qui est moins le cas des brebis.

Caractéristiques du lait de chèvre et du lait de brebis

Le lait de chèvre est réputé pour les délicieux fromages qu’il permet de fabriquer. Riche en vitamine A et en vitamine B, il possède un goût plus prononcé que le lait de vache, même s’il est possible de l’adoucir en le faisant bouillir.

Le lait de brebis est plus riche en matières grasses, en calcium et en vitamine D. Il représente un allié de choix pour lutter contre l’ostéoporose. Le produit le plus connu à base de lait de brebis ? Le roquefort : un fromage fabriqué dans le sud de la France.

Les chèvres et les brebis peuvent-elles cohabiter ?

Malgré leurs différences, les chèvres et les brebis peuvent cohabiter sans trop de problèmes. Veillez cependant à adopter deux animaux de chaque espèce afin de satisfaire leur instinct grégaire.

Chèvres et brebis broutent toute la journée, il s’agit donc de posséder un terrain suffisamment grand pour leur permettre de s’épanouir et de manger à leur faim, à savoir 1 000 m² par tête.  Vous pouvez disposer des abreuvoirs dans votre prairie afin de leur assurer de l’eau fraiche toute la journée.

Vous souhaitez en savoir plus à propos de l’élevage des brebis et des chèvres ?

Prenez contact avec notre équipe via notre formulaire en ligne.

 

 

Nous vous recommandons

Articles en relation

Vous devez être enregistré

Seuls les utilisateurs enregistrés peuvent poster leurs commentaires

Cliquez ici pour vous enregistrer

Ajouter un commentaire

Votre générosité a permis de planter un total de

19979 arbres

afin de compenser les émissions en CO²

Plus d'info sur notre implication environnementale
Haut de la page