-10% sur TOUT le site jusqu'au 10/10

Est-il conseillé d’installer un bélier avec mes brebis ?

Vous avez des brebis à la maison et vous vous interrogez sur l’intérêt d’accueillir un bélier. Spécialiste de référence en France et en Belgique, la société « Le Roi de la Poule » fait le tour de la question pour vous aider à accueillir un bélier en connaissance de cause.

Un bélier pour avoir des agneaux et des agnelles

En toute logique, l’idée d’accueillir un bélier prend sens lorsqu’on décide d’agrandir le cheptel. La saison des amours s’étend de septembre à décembre. Les agnelles et les brebis n’adoptent pas le même comportement. Alors que les brebis tournent autour du bélier, les agnelles ont plutôt tendance à s’enfuir à l’arrivée du mâle

De 2 à 5 brebis pour un bélier

Un bélier parmi les brebisSi vous décidez d’accueillir un bélier, il faudra alors nécessairement adapter votre cheptel en conséquence. Il vous faudra peut-être rajouter un abri ou investir dans un plus spacieux. Il est recommandé d’avoir entre 2 et 5 brebis par bélier. Et bien sûr, veuillez à ce que votre parcelle soit bien clôturée.

Les moutons ne supportent pas la solitude. Le bélier et les brebis sont des animaux de harem. Ils doivent pouvoir vivre ensemble. Attention toutefois à ne pas accueillir plusieurs béliers au milieu des brebis. Il est certain que les béliers vont se battre pour établir une hiérarchie entre eux, par rapport aux brebis. En revanche, s’il n’y a pas de femelle, ils ne se battront pas.

Le comportement du bélier avec la famille

Le bélier présente un caractère plus prononcé que les brebis. Il faudra donc prendre vos dispositions dans le cas où votre famille comprend des enfants. Ces derniers doivent apprendre à connaître l’animal et lui laisser sa liberté. Alors que le bouc dégage une odeur plus forte, sachez que ce n’est pas le cas du bélier. En revanche, pendant la saison des amours, les brebis dégagent un parfum différent pour signaler au bélier que les festivités peuvent commencer

Attention aux agneaux qui vont devenir adultes

Il faut aussi penser aux jeunes agneaux qui grandissent. Il est conseillé de les séparer au plus tard à l’âge de la majorité sexuelle, c’est-à-dire quand ils ont un an. Sans quoi vous vous exposez à des problèmes de consanguinité avec l’un des agneaux, devenus bélier. Il faut en effet éviter la saillie de la mère.

Besoin de conseils pour garantir la sérénité de votre cheptel

N’hésitez pas à contacter les collaborateurs « Roi de la Poule », société présente partout en France et en Belgique, via ce formulaire ou par téléphone. Ils sont à votre disposition pour mettre tout en œuvre pour vous permettre d’accueillir un bélier dans de bonnes conditions au cœur de votre cheptel.

Nous vous recommandons

Vous devez être enregistré

Seuls les utilisateurs enregistrés peuvent poster leurs commentaires

Cliquez ici pour vous enregistrer

Ajouter un commentaire

Votre générosité a permis de planter un total de

17595 arbres

afin de compenser les émissions en CO²

Plus d'info sur notre implication environnementale
Haut de la page