-10% sur TOUT le site jusqu'au 10/10

Que faut-il prévoir pour élever des moutons ou des chèvres à la maison ?

Pour sa laine, pour son lait, voire pour sa viande, le mouton vous intéresse. Ou peut-être la chèvre… Bref, vous êtes tentés par l’expérience. Mais que choisir et que prévoir ? La célèbre firme « le Roi de la Poule » vous résume le b.a.-ba du berger en herbe. En suivant leurs conseils, vous saurez comment élever un mouton, comment élever une chèvre.

Choisissez un mouton rustique, ce sont les plus costauds

Accueillir des  chèvres et des moutons en France et en BelgiqueIl existe de nombreuses races de moutons mais les experts vous conseillent les rustiques car ils sont costauds et demandent moins de soins, ce qui convient aux particuliers. Le mouton rustique d’Ouessant est conseillé pour la France et la Belgique. Après, la race va dépendre de vos besoins. Si vous voulez un mouton pour sa laine, optez pour le Mérinos par exemple. En Belgique et en France, il y a des races de moutons qui permettent d’utiliser la laine, le lait et la viande. Dans tous les cas, il faut suivre ce qui se fait dans votre région. Il faudra aussi vous munir de l’équipement du berger si vous vous lancez dans cette aventure.

Un mouton jeune et au minimum deux par enclos

Les experts vous le diront, il faut choisir un jeune mouton, après sevrage, pour qu’il s’habitue à son nouvel environnement. Attention, le mouton supporte mal la solitude. Il faut en prendre au moins deux. Il en est de même pour les chèvres qui apprécient partager leur abri avec d’autres congénères, des oies, des ânes…

Pas loin de 200 races de chèvre

Pour les chèvres, le choix est encore plus complexe. Pas loin de 200 races de chèvre sont recensées. A l’instar du mouton, vous choisirez une chèvre soit pour son lait, sa laine ou sa viande. Préférez les femelles si vous comptez en détenir deux ou trois. De plus, le bouc est plus agressif et il dégage une odeur plus forte qui s’accentue avec les années. Si c’est pour le lait, sachez qu’une chèvre peut produire 3 à 4 litres par jour et qu’il faut donc la traire quotidiennement.

Taille de l’abri : minimum 200m² par animal

Avant de vous lancer dans l’aventure de l’élevage, assurez-vous d’avoir l’espace suffisant pour accueillir dignement la star d’Alphonse Daudet. Pour une chèvre, il faut minimum un abri de 200m², voire même 300m² pour un mouton. Ajoutez 100m² par tête.

Pour le repas, l’herbe du pâturage convient bien au mouton. Vous pouvez ajouter des céréales, évitez toutefois le Soja OGM. La chèvre préfère des branchages, des feuilles et des brindilles. Elle réclame du foin de qualité. Soyez prudent, les tomates, les choux ou encore les pommes de terre peuvent s’avérer toxiques pour les chèvres. Attention à alimenter leurs abreuvoirs en eau fraîche quotidiennement. Une chèvre boit jusqu’à 10 litres… par jour.

Choisissez le pack enclos pour sécuriser vos chèvres et moutons

Il faudra installer des clôtures pour éviter les fugues et pour protéger votre cheptel des prédateurs. Il existe désormais des pack enclos pour chèvres ou pour moutons. Alors, tant qu’à faire, facilitez-vous la vie.

La société « le Roi de la Poule » propose ce type de pack et pourra vous renseigner sur ce qui correspond à vos besoins. 

Vous devez être enregistré

Seuls les utilisateurs enregistrés peuvent poster leurs commentaires

Cliquez ici pour vous enregistrer

Ajouter un commentaire

Votre générosité a permis de planter un total de

17601 arbres

afin de compenser les émissions en CO²

Plus d'info sur notre implication environnementale
Haut de la page