Livraison GRATUITE à partir de 600€ d'achat

Nos poulaillers rencontrent un certain succès, les réapprovisionnement se font toutes les 3 semaines mais malgré cela nous avons des ruptures de stock. Nous vous conseillons de précommander votre poulailler en ligne même s'il est indiqué en réapprovisionnement, cela nous permet de mieux gérer les commandes.

Lutter contre les poux rouges : comment s’y prendre ?

C’est le principal fléau des poulaillers : les poux rouges. La prévention est hasardeuse, il est compliqué de les détecter à temps. Les poux rouges sont tenaces et résistants, il est difficile de s’en débarrasser. Alors, que faire ? Eh bien, lire cet article où « Le Roi de la Poule » vous partage ses bons trucs pour anticiper le problème ou le neutraliser si votre poulailler est déjà infesté de poux rouges.

Poules au poulailler

Comment anticiper l’invasion des poux rouges ?

L’hygiène de votre poulailler va naturellement contribuer à lutter efficacement contre les poux rouges. Il faut nettoyer et désinfecter l’abri de vos poules. Certains propriétaires de poules placent un mouchoir blanc replié sur les perchoirs des poules. Si vous constatez après deux ou trois jours des poux rouges dans votre mouchoir blanc, vous êtes fixé. Mais, malheureusement, c’est déjà trop tard…

D’aucuns considèrent donc qu’il vaut mieux anticiper en adoptant un traitement naturel contre les poux rouges, tel que l’huile de cade par exemple. Vous pouvez notamment placer des feuilles de noyer sur le sol de votre poulailler. C’est un répulsif naturel contre les poux rouges.

Un autre répulsif naturel particulièrement efficace est l’Androlis, qui est une solution biologique qui va lutter contre les larves de poux et aussi contre les poux adultes. Cette solution contient des Androlaelaps casalis qui sont en fait les prédateurs naturels des poux rouges. Veillez à bien en disposez dans les recoins préférés des poux.

Ajouter un répulsif dans l’alimentation des poules

Il est en effet possible de combiner un complément alimentaire à la nourriture de vos poules. C’est un répulsif pour les poux rouges qui de ce fait se ne développent pas et n’envahissent pas votre poulailler.

La terre de diatomée et la cendre de bois

De façon préventive toujours, vous pouvez garnir votre poulailler de terre de diatomée. Attention, il faut se protéger avec masque et gants pour badigeonner cette poudre blanche. L’opération est à renouveler dès que la poudre blanche a disparu.

La cendre de bois est plus naturelle, tant pour vous que pour les poules. Il faut répéter la manœuvre une ou deux fois par semaine.

Et à propos de l’abri ?

Les poux rouges auront plus de difficultés à élire domicile dans un poulailler en plastique. Dépourvu de coins et de recoins, sans espace et aspérités, le poulailler en plastique est moins accueillant pour les poux rouges et c’est une bonne nouvelle. En revanche, les poulaillers en bois qui présentent des espaces entre les planches, des fentes, des petits coins sont le paradis rêvé pour les poux rouges…

Que faire si on est déjà envahi par les poux rouges ?

Que votre poulailler soit en France ou en Belgique, il faut éliminer les poux rouges en évacuant complètement l’abri. L’idéal est d’installer vos poules dans un poulailler provisoire. Le poulailler infesté doit être vide de la paille et litière, il faut tout balayer et aspirer les moindres aspérités, interstices… Il convient de brûler la litière et, idéalement, de passer dans le poulailler avec un nettoyeur vapeur ou un chalumeau.

Prenez conseil chez « Le Roi de la Poule » pour les produits répulsifs

Il existe encore bien d’autres méthodes pour s’aider dans la lutte contre les poux rouges, par exemple les répulsifs en vente dans les commerces. N’hésitez pas à prendre contact avec « Le Roi de la Poule » via ce formulaire en ligne.

Nous vous recommandons

Vous devez être enregistré

Seuls les utilisateurs enregistrés peuvent poster leurs commentaires

Cliquez ici pour vous enregistrer

Ajouter un commentaire

Votre générosité a permis de planter un total de

17039 arbres

afin de compenser les émissions en CO²

Plus d'info sur notre implication environnementale
Haut de la page