Comment choisir vos poules pondeuses domestiques en Belgique ou en France ?

Rien de plus gratifiant que d’aller chercher ses œufs bien frais au fond du jardin. Expert en élevage de volailles en Belgique et en France, « Le Roi de la Poule »vous partage 5 étapes pour bien choisir vos poules pondeuses domestiques. Suivez ses bons conseils et, dans quelques mois, vous serez fier comme un coq d’avoir fait le bon choix.

Comment choisir vos poules pondeuses ?

1. Le volume de ponte de vos poules pondeuses

Il est agréable d’avoir des poules domestiques à la maison qui vous offrent des œufs bien frais. Il est par contre inutile d’avoir une surproduction d’œufs. Les poules hybrides offrent le meilleur rendement avec près de 300 œufs par an. Les poules pondeuses oscillent entre 150 et 200 œufs à l’année. Les poules naines affichent une cadence de 80 à 120 œufs par an.

2. La taille de la poule en fonction de votre enclos

En fonction de la configuration de votre jardin et de sa superficie, il convient d’adapter votre choix. Une poule pondeuse de 5 kilos va s’épanouir, et donc pondre, dans un enclos de minimum 20m² alors qu’une poule naine (500 grammes) se plaira dans enclos de 8 m² par tête. Un élevage de poules à la maison nécessite une approche adaptée à la race que vous avez choisie. Veillez à sélectionner avec soin le poulailler qui correspond le mieux à vos poules.

3. Attention aux poules qui volent…

Au plus la poule est volumineuse, au moins elle est susceptible de voler. Cela signifie que l’enclos s’adapte donc à son gabarit. Une clôture d’1m50 suffit pour des poules domestiques de 5 kilos. En revanche, les poules naines obligent certains propriétaires à installer une volière. Mieux vaut le savoir avant.

4. L’âge et le prix des poules pondeuses

Vous pouvez acheter une poule très jeune à un bon prix, mais cela nécessitera des soins en attendant qu’elle atteigne l’âge adulte. Pour une poule adulte en pleine force de l’âge avec un bon taux de ponte, il faut compter de 10 à 15 euros. C’est le bon compromis pour une poule pondeuse domestique à accueillir à son domicile, que ce soit en France ou en Belgique. Mais sachez que cela peut monter jusqu’à 40 euros pour des poules de race authentique. 

5. Attention au climat de votre région

Le climat a une influence sur le choix de la race de votre poule pondeuse. Il faut éviter des poules à courtes pattes si vous habitez une région humide. Le contact permanent du corps avec l’herbe mouillée va entraîner des maladies diverses. Dans le même ordre d’idée, évitez les poules avec un plumage important si vous habitez une région chaude. Inspirez-vous de ce que font les professionnels de votre région.

Les races de poules à retenir

La poule rousse et la poule Vorwek sont des races idéales pour entamer un premier élevage. Elles sont faciles et s’acclimatent bien à leur environnement. Elles ne sont pas farouches.

Si vous habitez les hautes Fagnes en Belgique ou des régions froides en France, la poule Géline de Touraine ou la poule Gâtinaise vous donneront des œufs tout l’hiver.

Contactez un vrai professionnel comme « Le Roi de la Poule »

Pour affiner vos recherches, n’hésitez pas contactez « Le Roi de la Poule » via ce formulaire, c’est le spécialiste reconnu en France et en Belgique.

 

Vous devez être enregistré

Seuls les utilisateurs enregistrés peuvent poster leurs commentaires

Cliquez ici pour vous enregistrer

Ajouter un commentaire

Votre générosité a permis de planter un total de

14319 arbres

afin de compenser les émissions en CO²

Plus d'info sur notre implication environnementale
Haut de la page